DERMATITE ATOPIQUE BÉBÉ : TOUT COMPRENDRE

31 janvier 2022

Votre bébé souffre de dermatite atopique ? Ce nom scientifique désigne en réalité l’eczéma, une maladie fréquente de la peau pouvant toucher plusieurs membres d’une même famille. Si elle n’est pas contagieuse et dangereuse, la dermatite atopique bébé reste cependant très inconfortable.

Maman bébé peau fragile Neutraderm

QU’EST-CE QUE LA DERMATITE ATOPIQUE DU NOURRISSON ?

La dermatite atopique, également appelée eczéma atopique, est une maladie de peau qui évolue par poussées et apparaît généralement dès les premiers mois de la vie. Elle peut disparaître spontanément pendant l’enfance ou l’adolescence, mais elle peut aussi persister à l’âge adulte.

LES PRINCIPAUX FACTEURS DÉCLENCHANTS DE LA DERMATITE ATOPIQUE BÉBÉ

Parmi les causes possibles de ce problème de peau, il existe une forte composante génétique. Environ 70% des enfants atteints de dermatite atopique ont dans leur famille, une personne ayant un terrain atopique. Les crises d’eczéma chez le nourrisson peuvent également être déclenchées par des facteurs environnementaux : pollution, poussières, acariens et poils d’animaux.

Le stress, ennemi n°1 de la peau de bébé

Quand on souffre de dermatite atopique, le stress peut venir aggraver ou déclencher une poussée. L’anxiété est en effet connue pour avoir un impact direct sur le système immunitaire, qui engendre une perturbation de la barrière cutanée. Des recherches ont également démontré qu’une bonne partie de l’eczéma atopique des bébés est en réalité due au stress de leur maman durant la grossesse.

COMMENT RECONNAÎTRE UN ECZÉMA ATOPIQUE CHEZ LE NOURRISSON ?

Pour reconnaître un eczéma atopique chez le nourrisson, une série de signes précurseurs doivent vous alerter.

  • Des plaques rouges sur le menton, les joues, les bras, le ventre, avec des formations de bulles minuscules lors de la poussée
  • Les plis du cou et des coudes sont touchés
  • Des démangeaisons qui poussent votre bébé à se gratter
  • Une peau sèche et rêche au toucher, qui peut parfois peler à certains endroits
  • La qualité du sommeil de votre bébé diminue

La localisation évolue en fonction de l’âge de l’enfant

Chez le nourrisson, la dermatite atopique est essentiellement localisée au niveau du visage (front, menton, joues) et sur la face externe des membres (bras, jambes). Après l’âge de 2 ans, on remarque surtout des lésions au niveau des plis (cou, oreille, genou, poignet, cheville, coude).

Neutraderm La dermatite atopique du bébé

Hygiène : les bons gestes pour une peau propre et protégée

Utiliser un nettoyant surgras

Si votre enfant souffre de dermatite atopique, la première chose à faire est de remplacer tous les produits nettoyants de votre salle de bain susceptibles d’être agressifs pour la peau. L’utilisation d’un nettoyant surgras qui respecte le pH physiologique de la peau et du cuir chevelu de bébé est indispensable. L’eau du bain doit être à 34°C au maximum.

Bien sécher la peau de bébé

Le séchage est une étape qui doit être effectuée en douceur. En effet, une peau atopique est plus perméable que les autres. Tout ce qui risque d’altérer davantage la fonction barrière est susceptible de déclencher une crise d’eczéma à votre bébé. La sueur doit également être éliminée au plus vite car elle aggrave les peaux atopiques en raison de son pH irritant.

Appliquer une crème hydratante

Matin et soir, il convient d’appliquer systématiquement une crème hydratante hypoallergénique sur l’ensemble du corps et du visage de votre bébé. Profitez au passage de ce moment de bonheur à partager avec votre bout de chou !

Environnement : les bons gestes à l’intérieur comme à l’extérieur

La peau de bébé est l’interface directe entre l’organisme et le monde extérieur. Avec une fonction barrière particulièrement sensible, la peau se laisse facilement traverser par tous types de particules et réagit ainsi très fortement aux agressions externes. C’est pourquoi il est important d’apprendre à reconnaître les situations de la vie quotidienne qui favorisent les crises d’eczéma de votre enfant.

Par exemple, dans la maison, lutter contre la poussière et les acariens peut empêcher l’apparition des symptômes de la dermatite atopique chez le bébé. Les frottements des vêtements sont aussi des facteurs déclenchants. Votre enfant a donc besoin de vêtements doux, en fibres naturelles, jamais en laine. Pour le lavage, les lessives liquides sont idéales. Veillez à ajouter un adoucissant qui permettra d’obtenir un linge moins irritant pour la peau. Enfin, le froid est un véritable ennemi pour la peau de bébé. Pensez donc à bien l’hydrater, surtout en hiver.